Les rendez-vous inattendus de la vie !

Le jour du départ approchait à grand pas et je n’avais aucune envie de rentrer en France. Mon vol retour était prévu le mardi 18 février à 23h et je savais déjà pertinemment que je ne prendrai pas ce vol. Une fois cette certitude acquise il ne me restait plus qu’à débusquer une nouvelle aventure. Définitivement ma prochaine étape serait sous les tropiques. Je n’en pouvais plus d’affronter le froid en me trimballant sous cet épais manteau vert. Oui, en somme je n’en pouvais plus de l’hiver et du packaging lèvres gercées et mine de déterrée qui va avec.

J’ai alors commencé à regarder de nouveau sur le site d’Au Pair World. Ce même site qui m’avait permis trois mois plus tôt de venir expérimenter l’American way of life.  Je me suis rapidement retrouvée en contact avec des familles de Californie, du Mexique et de Colombie. Mais après réflexion je voulais découvrir un autre quotidien et être davantage en contact avec l’extérieur, avec les locaux. Parce que mine de rien ma routine de Nanny me permettait de parcourir New York City quasiment uniquement le week-end.

Et puis en trainant sur différents blogs de voyages  j’ai découvert l’existence du site HelpX.

HelpX c’est un monde virtuel merveilleux qui met en contact des « volontaires » et des personnes qui cherchent des travailleurs en échange, le plus souvent, du gîte et du couvert. Autrement dit une autre manière de découvrir un  autre pays à moindre coût (de mémoire l’inscription sur le site coûte uniquement 40 € pour deux ans…).

Après avoir envoyé une dizaine de messages à des hôtes au Mexique, en Equateur, en Colombie, au Brésil et au Costa Rica je recevais finalement la réponse positive du gérant d’une auberge de jeunesse située dans la région des Chiapas au Mexique.  J’étais la plus heureuse mais j’ai rapidement déchanté.  Tout d’abord parce que les billets d’avion étaient hors de prix et puis parce tout ne se goupillait pas bien. En réalité, je ne le sentais pas. Non pas que j’ai eu peur ou que le courant ne passait pas avec l’hôte  mais vous savez je n’ai pas eu le feeling pour cette expérience.  J’ai alors préféré suivre mon intuition et je n’ai pas continué les démarches.

Finalement je n’avais pas beaucoup de réponses sur HelpX, je me suis alors dit que c’était un signe et que je devrais peut être mieux rentrer en France comme prévu. Le temps pressait et je n’avais toujours pas de plan B. J’étais à deux doigts de me résigner et puis comme pour provoquer ma chance une dernière fois je suis allée sur le site de mon bloggeur voyage préféré connu sous le nom d’Alex Vizeo. Je ne sais pas trop ce que j’allais y chercher, de l’inspiration peut-être ou une intervention divine sûrement.

Une fois sur la page je suis tombée sur un de ses articles sur le Costa Rica. Il y détaillait son périple de quinze jours avec ses nombreuses excursions et pour chacune d’elles il précisait le nom du guide ainsi que son numéro de téléphone.  J’ai alors pris un numéro au hasard et j’ai envoyé un message sur whatsApp. Je me suis présentée en disant que j’étais une française très volontaire pour travailler et découvrir de nouvelles choses. Quelques minutes plus tard je recevais la réponse d’Alfredo m’indiquant qu’il n’avait pas besoin d’aide mais qu’il connaissait une personne qui serait sûrement intéressée. C’est comme ça que je me suis retrouvée avec le numéro de Martine, une québécoise ayant quitté sa Belle province pour venir s’installer avec l’amour de sa vie, Heiner. Tous deux ont monté une affaire et proposent des excursions à cheval à Sámara. Je lançais alors une deuxième bouteille à la mer en proposant mon aide à Martine. Deux jours sont passés et je n’avais toujours pas de réponse de sa part. Je me souviens m’être dit « mais réveille-toi ma grande, à quelle heure une inconnue va répondre à ton message en te disant -oui tu peux venir vivre chez moi, j’ai du travail pour toi- ». Et bien vous savez quoi ? C’est exactement ce qu’elle m’a répondu. Il se trouve que Martine est enceinte de presque 8 mois, que leur affaire marche super bien et que Heiner (son mari donc) se trouve par conséquent débordé sous la masse des réservations.

A la suite de sa réponse je n’étais plus que joie, euphorie et amour. C’était incroyable de lire un article sur un blog, envoyer un message à un numéro au hasard et finalement se retrouver embarquée comme guide à cheval au Costa Rica… Par la suite Martine et moi nous sommes appelées une fois pour régler les détails. Le courant est super bien passé, c’est une jeune trentenaire adorable, pleine de vie avec un large sourire et qui est, comme moi, passionnée d’aventures.  A peine raccroché je prenais mon billet à destination de Liberia pour la modique somme de 170$… Comme quoi quand la vie veut te donner un coup de pouce elle ne fait pas semblant !

Le hasard a fait que mon billet pour  le Costa Rica se trouvait également le mardi 18 février. Ce jour-là je me suis donc rendue à l’aéroport non pas en trainant des pieds en voyant mon périple se terminer mais avec le sourire aux lèvres et les papillons dans le ventre de découvrir ma nouvelle destination.

J’ai profité de mon dernier week-end new-yorkais pour faire la fête (as usual) et retourner dans mes endroits préférés. Je n’arrivais pas à réaliser que c’était déjà la fin de cette parenthèse surréaliste. New-York tu es incroyable, majestueuse, éblouissante, paradoxale, entrainante, surprenante, bouleversante. Tu m’auras appris que la clé c’est d’oser et de croire en soi (bon je le savais déjà mais de la théorie à la pratique il y a souvent un grand pas). Avec les récits des différentes personnes que tu as mises sur ma route, j’ai compris que tout était possible et que nous sommes le plus souvent les propres saboteurs de nos rêves. New-York en vivant chez toi j’ai été émerveillée par tous les trésors que tu renfermes. Tout n’était pas rose non plus, j’ai été déçue par tant de gâchis, de surconsommation, de pollution. J’ai pris la mesure de ta folie financière au détriment de l’humain. Je ne pourrais pas vivre chez toi New-York mais j’ai tellement adoré apprendre à te connaître. Promis, je reviendrai, j’ai hâte de continuer à découvrir cette immensité que sont les Etats-Unis d’Amérique.

Après deux avions et deux bus pour rejoindre le petit village de Sámara je suis finalement arrivée à bon port. Je vous en dis plus très vite sur ma nouvelle vie de guide à cheval au Costa Rica (le temps de réaliser tout ce qui m’arrive).

Con mucho gusto,

Alizée

4 commentaires sur « Les rendez-vous inattendus de la vie ! »

  1. Fan de toi ma poulette 😍!
    C’est trop bon de te lire, on a l’impression d’y être. Et te connaissant on se marre bien en imaginant les scènes 😂!
    Hâte de lire le prochain
    Love to love 🥰

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s